Elle moule de vrais organes sexuels pour une éducation saine

Photo Joel Lemay/Agence QMI

Un article de l’agence QMI par la journaliste Amélie St-Yves paru dans le Journal de Montréal le Samedi, 9 mars 2019. Photo de Joel Lemay- Agence QMI, prise lors de la conférence Sexualités et technologie organisée par Les 3SEX*   Une femme tannée de voir des modèles de sexes trop parfaits en éducation a commencé à mouler de vraies personnes, pour créer des organes en silicone réalistes. Magaly Pirotte a lancé son projet de moulage de vrais organes, il y a un an et demi, dans un sous-sol de Montréal.

Connaissons-nous vraiment notre clitoris?

Cet article a été publié dans Chatelaine en décembre 2018. Journaliste Andréeanne Moreau. Illustration: ISTOCK.COM/PETECARISI La recherche s’intéresse (enfin !) au clitoris. Ce petit organe, du moins en apparence, joue un rôle important dans l’orgasme de la femme. Et encore plus qu’on le croit. Par ici les plaisirs charnels ! Dans un café bondé, Magaly Pirotte dépose sur la table le matériel d’éducation sexuelle que produit son entreprise, SEX-ED+. Cheveux courts, anneau à la narine, voix qui porte, la chercheuse indépendante et militante féministe n’est pas du genre à s’embarrasser

SEX-ED + : Mieux s’outiller afin de changer le discours sur les génitalités

Impression 3D clitoris

En janvier 2019, Le Quartier de l’innovation de Montréal a sélectionné SEX-ED + comme start-up du mois. Cette reconnaissance vient avec un très bon article, on remercie la journaliste Isabelle Langlois pour son travail. Voir l’article original Travaillant dans le domaine de la défense des droits sexuels et reproductifs depuis plusieurs années, la chercheuse Magaly Pirotte savait que son milieu manquait d’outils anatomiquement exacts des organes génitaux. La réalisation de la première modélisation 3D d’un clitoris complet par une collègue en 2016 l’a motivé à combler ce besoin. C’est ce

Mise à jour SEX-ED +/// Finances

Demarrer un projet en partant de rien est une aventure stimulante, nourrissante et exigeante. Au cours des deux dernières années, SEX-ED + a occupé son humaine à temps plein. Il a fallu se former aux techniques de moulage, développer des prototypes, faire des essais, un million d’erreurs, recommencer, créer un site web, des dépliants publicitaires, apprendre à faire des déclarations TPS/TVQ, aller à l’école pour être accompagnée sur le développement de projet, monter des conférences, développer des approches théoriques…ouf! Tout cela a été réalisé grâce à une indemnité de chômage,

Une éducation à la sexualité positive, inclusive et émancipatrice- Rapport de recherche

Rapport de recherche lancement UQAM

Depuis 4 ans, on collabore à cette recherche en partenariat avec l’UQAM (Université du Québec à Montréal) et la FQPN (Fédération du Québec pour le planning des naissances) dont le contenu a définitivement contribué aux assises théoriques du projet SEX-ED +. On vous partage le communiqué de presse, le lien vers la recherche et la vidéo du lancement. Communiqué de presse: Montréal, le 27 septembre 2018 – Alors que les écoles primaires et secondaires du Québec doivent implanter le nouveau curriculum d’éducation à la sexualité, une étude menée par des

Un nouveau programme d’éducation à la sexualité qui ne fait pas l’unanimité

Sept 2018 lancement recherche UQAM/FQPN/ SEX-ED +

Un article de Marie-Ève Buisson, Montréal Campus, 6 Oct. 2018. Le rapport de recherche Une éducation à la sexualité positive, inclusive et émancipatrice critique et propose des solutions au projet pilote national d’éducation à la sexualité mis sur pied par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Présenté à l’automne 2015 et mis en application à la rentrée 2018, le nouveau programme d’éducation sexuelle propose des cours obligatoires d’éducation à la sexualité aux élèves du primaire et du secondaire. Le programme comporte d’ailleurs des cours sur la confiance en

Des reproductions réalistes d’organes génitaux- TVA

Photo Nadia Lemieux

Une Montréalaise veut contribuer à rendre l’éducation sexuelle plus inclusive en étant la première à commercialiser des supports pédagogiques moulés sur humains, représentant la diversité des organes génitaux. Reportage de Nadia Lemieux, agence QMI. Dans le sous-sol de Magaly Pirotte, qui a lancé le projet SEX-ED +, il y a moins d’un an, les tables remplies de reproductions d’organes génitaux confectionnés en silicone attirent tout de suite l’attention. Des clitoris entiers grandeur nature (avec la partie interne) et des pénis au repos ou en érection, mais également des vulves changées

Des outils pédagogiques pour montrer la partie cachée du clitoris- Radio Canada

L'anonyme

Alors que Québec soutient que l’éducation sexuelle reviendra dans les écoles dès la rentrée scolaire, le clitoris n’est toujours pas au programme du ministère de l’Éducation. Des organismes tentent toutefois de rendre justice à cet organe qui est souvent ignoré ou mal représenté dans les manuels scolaires. Un texte d’ Anouk Lebel, images de Martin Thibeault pour Radio Canada L’objet de silicone développé par Magaly Pirotte tranche avec l’idée que plusieurs se font du clitoris. L’outil en forme de Y inversé est pourtant ce qui se rapproche le plus de

Retour sur le Festivulve

Photo parue dans la Presse + le 10 juin 2018

Photo @Lapresseplus Les 9-10 Juin derniers à Montréal s’est tenue la première édition du Festivulve- C’était aussi la première sortie publique du projet SEX-ED +. Retour sur une expérience… Festivulve…Le mot en a fait rire plusieurs. Cela ne faisait pas très sérieux. Y a-t-il vraiment besoin d’un festival pour parler de noune? Ben ça a l’air que oui, parce que des centaines et des centaines de personnes sont passées pendant la fin de semaine. On salue Mel Goyer pour son initiative, sa capacité à rejoindre le grand public et le

12